La violencia de género en la música popular
Objet
  • Une enquête sur la musique populaire à Cuba
  • Performance
  • Danse
  • Arts plastique
  • Pédagogie
Lieu
  • Colon, Cuba
Équipe
  • Simona Soledad
  • Florencia Orlandino
  • Anna Mermet
  • Elisa Guzzo Vaccarino ( Dramaturgie )
  • Assistant production : Francys Fuentes Nazco
  • Design graphique : Eduardo Céron Tilleria
Production
  • No-Body is Wrong
  • Colon Cultural (Havane)
  • Ambassade Suisse
  • Ambassade Française
  • COSUDE (Suisse )
  • Biij (Bruxelles,  Belgique)
  • FMC (Federation of Cuban Women)
  • Spazio Teatro No’hma Pomodoro (Milan, Italie)

Avec le soutien de La Maison de l’Amérique Latine (Bruxelles, Belgique), Lavanderia a Vapore (Turin, Italie) et Amazone ASBL (Bruxelles, Belgique)

Contenu

” Dime cuánto es que ella vale ”  (Dis moi combien t-il elle coûte ?) est un projet de performance multidisciplinaire en partenariat avec des institutions et des artistes cubaines sur la place de la femme dans la musique populaire contemporaine (notamment le Reggaeton).

 

Processus

Pour le développement de ce projet trois artistes résidents en Europe : Simona Soledad (danseuse et porteuse du projet), Anna Mermet (artiste plasticienne – performeuse) et Florencia Orlandino (Comédienne et pédagogue) vont aller à la rencontre de trois artistes femmes résidents à Cuba avec lesquelles elles vont réaliser une résidence de création à l’Havane (Cuba)

Les trois artistes cubaines ont été choisie depuis la compagnie cubaine de danse contemporaine de Sandra Ramy.

Cependant la mission du projet n’est pas juste la réalisation d’une performance qui va en suite tourner dans plusieurs pays (Italie, Belgique et Chilly), mais aussi la sensibilisation par à rapport à la thématique choisie et un travail de terrain avec les femmes de la Federation of Cuban Women (FMC)